Liberez Alain JuppejuppeLiberal D


Le groupe Libéral D

Mai 1995, Jacques Chirac est élu président de la République Française.Trois rappeurs, Karré Hermès, MC Filip Pet'1 et Communist Killer, décident de crier à la France leur amour de la Droite, de l'ordre et du libéralisme. C'est ainsi que se crée le groupe Liberal Droite, rebaptisé ensuite Liberal D.
Les trois rappeurs se feront connaître rapidement grâce au maxi "Dans le club" sur lequel figurait les titres "Plus de bruit pour ma patrie" et "Essai Atomix", sorti en 1996.

L'année 1997 sera celle de la consécration pour le groupe Liberal D. Après la défaite aux législatives et le début de la collaboration avec le trotskiste Lionel Jospin, le groupe entame une tournée dans les meetings RPR. C'est à ce moment que les trois rappeurs développeront un style incisif et sans concession à l'égard du gouvernement.
En 1998, le groupe propose un morceau pour l'hymne de la coupe monde de football : "Marre des racailles et des nègres" qui sera finalement refusé par la FIFA. Le groupe se retire alors en corrèze pour composer le maxi : "Croix de lorraine" qui sortira en 2000 sur le label "Catholic records", un maxi totalement dédié au général de Gaulle et à l'église catholique, comme en témoignent les morceaux "Coq gaullois" ou "Un Christ court dans la nuit".

2004 : Liberal D revient avec un premier album dédié à l'action de l'UMP et à ses hommes : lutte contre l'insécurité, respect de la famille et des traditions, complot socialo-communiste... Tous les thèmes chers au groupe sont abordés au cours des 16 morceaux de cet album plus hip-hop que jamais.

2006 : Surfant sur sa notoriété naissante, Libéral D multiplie les concerts : dans une salle de conf, sur une jonque chinoise, dans une grange à Chartres, à la fête de l'Huma, dans la forêt....

2007 : Libéral D sera le candidat officiel de la Brave Patrie pour l'Eurovision.